Navigation

058 – Immeuble de logements étudiants








Description

LE SITE
Le site se compose initialement d’un bâtiment réalisé dans les années 60, conçu pour accueillir des étudiants boliviens et les bureaux de la Fondation Simón I. Patiño.
Il s’agit d’un très beau bâtiment bien installé dans son époque, bel exemple du mouvement moderne, utilisant le langage des pilotis, du plan libre et de la façade rideau en relation avec un grand jardin accueillant un bassin de natation.
Sa façade sur la Rue Giovanni-Gambini en éléments de verre bleu et alterné de brise soleil, abritant la distribution des chambres, est particulièrement élégante.
C’est ainsi que très naturellement, ce bâtiment a fait l’objet d’une protection pour ses qualités architecturales par sa mise à l’inventaire en 2014.

LE PROJET
LA COMMANDE
La Fondation Simón I. Patiño souhaitait augmenter l’offre de logement pour étudiants sur son site.
Deux possibilités s’offraient alors, surélever le bâtiment existant permettant ainsi de maintenir le jardin existant, ou insérer un nouveau bâtiment qui pourrait offrir bien davantage de logements,
mais avec un impact important sur le site.
La qualité et l’identité forte du bâtiment
ne s’accorderaient que très difficilement d’une surélévation. Ainsi, l’exploration d’une solution
d’un nouveau bâtiment fut privilégiée.
Le nouveau bâtiment va très naturellement s’installer en front sur l’avenue Louis-Aubert, en s’écartant au maximum de la façade du bâtiment existant pour lui laisser sa respiration.
Un espace de jardin sera ainsi également préservé.
Mais bien entendu, cette première hypothèse d’implantation serait à elle seule insuffisante.
Ainsi, un travail complémentaire sur le projet et une relecture de l’existant vont permettre aux deux bâtiments de se faire écho.

LE NOUVEAU BÂTIMENT RÉVÈLE L’ARCHITECTURE
DE L’ANCIEN ET UN DIALOGUE S’INSTALLE
Les coursives répondent aux balcons en vis-à-vis.
Les forts pilotis libèrent l’espace pour le jardin et contrastent avec les fines colonnes en série du bâtiment de la Fondation.
Le bâtiment occupe un minimum d’espace en se développant en hauteur, une volumétrie oblongue issue d’une distribution en coursives alternées permet son insertion dans le bâti.

UN TÉMOIGNAGE À LA BOLIVIE
Le bâtiment est également un témoignage de la Fondation Simón I. Patiño, à ses origines, à la Bolivie. C’est un pays de couleurs par ses paysages fantastiques où la lumière si particulière révèle toute une gamme de pigment contenue dans les terres d’ocre et de nacre, parfois désertiques, dans une végétation mélangée de vert et de jaune et dans les miroirs bleus des lagunes.
Les villes, assemblées en mosaïque pixellisent les couleurs toujours vives. Ici, l’assemblage des couleurs se fait par touches verticales successives, en s’estompant progressivement vers le haut, comme pour accentuer son élancement naturel. Les couleurs ont été adoucies, on pourrait parler d’une intégration chromatique à la lumière locale. C’est un symbole fort sur ses appuis au sol, le miroir d’une longue contribution de la Fondation Simón I. Patiño à la Culture sud-américaine.

Fiche technique

Immeuble de logements étudiants
Genève (Genève)
Maître de l'ouvrage
Fondation Simón I. Patiño, Genève
Architecte
Association d'architectes Architectures Jucker SA & Patrick Schwarz, Genève.
Ingénieurs
BCS SA, Ingénieur Façade, Neuchâtel
Equada, Ingénieur CVS, La Chaux-de-Fonds
ESM Ingénierie, Ingénieur Civil, Genève
Procédure
Mandat direct
Programme
Habitation
Réalisation
2015 – 2017